septembre 9

Suivre les papillons

L’appel de la forêt…

Le chien, le museau en l’air, suit le papillon. Il fait frais sous le couvert des arbres. Quelle bonne idée de se rendre en forêt!

Nous sommes trois à suivre le sentier : un invité et sa copine, que je ne connaissais pas. Ils ont voulu « aller ramasser des trucs en forêt ». (Le chien m’appartient, mais il refuse de m’obéir tant sa poursuite du lépidoptère le fascine).

Nous voilà donc partis en file indienne dans des bois denses et un rien sauvages. Nous serpentons dans un ordre tacitement défini, c’est-à-dire avec ma personne en tête: je suis censée connaître cette forêt comme ma poche.

Nous progressons ainsi pendant presque une heure. Soudain, je ne retrouve plus le sentier qui me servait de repère. Il s’est transformé en zone d’exploitation pour de jeunes arbres.

— Hercule, au pied!

Mon chien me regarde comme si je le menaçais de lui donner la ration du hamster en guise de pâtée. (Ces deux-là n’ont jamais pu s’entendre).

Les papillons se pressent autour de nous, évitant néanmoins le chien qu’ils devinent habité d’intentions malhonnêtes.

— Heu, tu es sûre que c’est par là? demande André, dont les poils sur ses bras se hérissent.

Le froid? La peur?

Je fronce les sourcils.

— Il me semblait bien que c’était par là… il faut faire demi-tour.

Par réflexe, je consulte mon téléphone portable. Pas de réseau. Presque plus de batterie. D’accord.

Nous marchons encore pendant plus d’une heure, quand soudain Hercule aboie et se précipite droit devant.

— Il a dû sentir encore des papillons! s’exclame André. Je ne crois pas que ça va faire avancer nos affaires…

— Moi, je pense qu’on devrait le suivre, intervins-je. Le mieux, c’est d’aller tout droit. Toujours tout droit. On va bien finir par tomber sur quelque chose!

Enfin, nous arrivons à la lisière du bois, là où la réapparition du bitume revêt une signification extrêmement gratifiante: nous ne nous sommes pas perdus, j’ai réussi à mener ma petite troupe à bon port. Quelle frayeur!

— C’est quoi cette odeur? demande Romane, une fois dans la voiture.

Je me penche en avant, côté siège passager. Un sac en plastique que j’avais oublié là semble animé de vie.

— La vache! c’est un sac de croquettes pour hamster périmées. J’ai oublié de le jeter! Ouvre-le, pour voir, André.

André soupire et se penche, pas très rassuré. Il dénoue délicatement les lanière en plastique. Une nuée de papillons colorés émerge du sac et s’échappe par les fenêtres ouvertes.

Si vous avez aimé cette histoire et le style de l’auteure, partez pour une nouvelle lecture pleine d’aventures et d’émotions en téléchargeant GRATUITEMENT la nouvelle LES AVANCÉS .

Please follow and like us:
octobre 3

Fabriquer un arc avec du bois

Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui, je vous parle encore forêts, bois, vie dans la nature. Alors que je cherchais des idées pour mon nouveau roman (Cliquez ICI pour savoir quand il sera publié), mon personnage principal s’est retrouvé dans la position ô combien difficile de survivre en forêt. Or, qui dit survie, dit … nourriture et chasse.

Voici donc un petit topo si, par le plus grand des hasards, vous vous retrouviez en pleine jungle à courir après votre repas (je plaisante!) .

De la nécessité de fabriquer un arc avec du bois

D’abord, une petite mise au point : pour bien chasser à l’arc, il est indispensable d’avoir des flèches qui volent droit. La puissance de l’arc est secondaire. Dans cet article, nous ne parlerons pas des flèches, juste de la manière de fabriquer un arc avec du bois. Je vous invite à visionner le tutoriel en bas de cet article pour fabriquer les flèches.

Seconde mise au point:pour chasser à l’arc, il faut justifier d’une formation sanctionnée par une attestation.

« Les chasseurs à l’arc doivent justifier de la participation à une formation obligatoire qui conduit à l’acquisition des connaissances pratiques leur permettant de manipuler et d’utiliser un arc de chasse dans des conditions de sécurité optimales. Cette formation peut être suivie avant ou après l’obtention du permis de chasser. Elle comprend une partie théorique et une partie pratique et est délivrée au cours d’une journée organisée par les fédérations départementales des chasseurs (FDC) auprès desquelles les candidats doivent s’inscrire (2).
L’attestation de participation à une session de formation à la chasse à l’arc, conforme au modèle fixé par l’arrêté, est délivrée par le président de la FDC organisatrice. Cette attestation doit être présentée à tout contrôle des agents chargés de la police de la chasse. » (pour plus d’infos, allez voir ce site d’où est extraite la réglementation citée précédemment: http://www.oncfs.gouv.fr/Fiches-juridiques-chasse-ru377/Chasse-a-l-arc-une-pratique-de-plus-en-plus-prisee-ar1220)

L’article d’aujourd’hui ne portera que sur la fabrication d’arcs primitifs, pour flâner en forêt et passer du temps à sculpter le bois pour le plaisir.

Fabriquer un arc avec du bois : les étapes

  1. Pour fabriquer un arc avec du bois, il vous faudra tout d’abord une branche morte d’un mètre de long. Idéalement, de l’if, du noyer, du chêne, du citronnier, du frêne, et même du bambou, par exemple. Le meilleur bois pour un arc « fait maison », c’est l’if, mais il est difficile à trouver. La branche doit être morte ou encore verte et dénuée de noeuds et d’imperfections. Vérifiez qu’elle soit souple, qu’elle ne casse pas.
  2. Repérez la courbure naturelle de votre bout de bois.
  3. Faire une marque au milieu de la branche (qui correspondra à la poignée) et deux marques de part et d’autre de la branche à cinq centimètres des bords (pour placer les entailles ou « poupées », qui serviront à attacher la corde).
  4. Optionnel, en cas de bois vert: écorcer l’arc (enlever l’écorce) avec une hache de bas en haut.
  5. Taillez la poupée en faisant deux encoches aux extrémités.
  6. Laisser sécher le bois si nécessaire.
  7. Choisissez une corde (en nylon, en lin, en coton), que vous pouvez entrecroiser.
  8. Attachez la corde aux extrémités. Attention, elle doit être plus courte que votre bout de bois. Pour ce faire, vous devez tordre celui-ci avant de glisser la corde dans les entailles.

Et voilà! Vous venez de fabriquer votre premier arc primitif!

Fabriquer un arc avec du bois: fabriquer les flèches

Please follow and like us: