Un ours polaire en train de mourir de faim

Alors que les scientifiques tirent la sonnette d’alarme pour sensibiliser les politiques et l’opinion publique sur les conséquences dramatiques du réchauffement climatique, la photographe Kerstin Langenberger a posté une photo d’un ours polaire rachitique, apparemment blessé. On ignore si cet animal est maigre en raison de sa blessure (qui l’empêche de chasser pour se nourrir), ou s’il est simplement vieux. Peu importe, en vérité, car:

Les scientifiques affirment que 80% des populations d’ours blancs vont disparaître si les glaces continuent à fondre. 

Quelques mesures visant à protéger les populations d’ours blancs

Les ours polaires, comme d’autres animaux, sont aujourd’hui menacés d’extinction. Directement concerné par le réchauffement climatique, par la banquise qui bouge et qui amenuise son territoire de chasse, l’ours polaire avait fait l’objet d’un plan mis en oeuvre par Barack Obama, à quelques jours de la fin de son mandat présidentiel.

 Le plan de Barack Obama comportait trois mesures phares: la création de la plus grande réserve naturelle marine du monde, l’interdiction de toute exploration pétrolière d’une partie de l’Arctique jusqu’en 2022, l’interdiction de forage d’hydrocarbures sur des territoires maritimes de l’Atlantique et de l’Arctique.

Mais est-ce bien suffisant?

L’ours blanc est une victime du réchauffement climatique

La fonte de la banquise amenuise son territoire de chasse, qui est pollué, de surcroît. Obligé de jeûner parfois pendant de trop longues périodes, le mammifère ne s’alimente plus suffisamment.  Quand par bonheur il trouve à manger (des phoques la plupart du temps), il absorbe des animaux eux-mêmes contaminés par des substances chimiques.

Alors, que faire pour sauver l’ours blanc?

Agir sur le réchauffement climatique, tant au niveau des gouvernements qu’au niveau individuel, se révèle  primordial.

Mais, concrètement, que puis-je faire pour lutter contre le réchauffement climatique?

Voici 5 petits gestes essentiels et faciles à mettre en place au quotidien pour lutter contre le réchauffement climatique:

  1. Remplacer ses lampes  par des ampoules à basse consommation
  2. Trier ses déchets
  3. Limiter ses déplacements en voiture
  4. Prendre une douche plutôt qu’un bain
  5. Débrancher les appareils électriques lorsqu’on ne s’en sert pas.

Voilà, cela semble peu de chose, mais si l’on s’y met tous, on pourra peut-être éviter le scénario catastrophe que j’ai exploré en écrivant mon dernier roman, disponible ci-dessous:

 

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

CommentLuv badge