novembre 14

Amnésie

Par Sil
Par Sil

En lisant le journal ce matin, je suis tombée sur un article étonnant : suite à un accident qui l’a rendu amnésique, un Canadien de 51 ans retrouve sa famille après trente ans de disparition.

Pendant trente ans, il a vécu sous une autre identité, coupé de sa famille, sans avoir aucun souvenir de sa vie précédant son accident.

Suite à un rendez-vous avec les services sociaux, l’homme, qui souffre d’un retard mental, se souvient brusquement de son véritable nom. Des tests ADN confirment son identité.

Edgar – il se prénomme Edgar – va pouvoir revoir sa mère d’ici quelques jours.

Je me demande bien ce que je ferais si je devenais amnésique… Mais ce que je me demande surtout, c’est si ma vie serait différente, voire opposée à celle qu’elle a été, selon le cadre dans lequel j’évoluerais après un accident qui m’aurait rendue amnésique.

Un amnésique peut-il vivre une seconde vie?

Si on part du postulat selon lequel un amnésique perd ses souvenirs et tout ce qui constituait sa vie passée, se trouve-t-on face à une ardoise vierge ? Par exemple, admettons que dans ma vie A (avant l’amnésie), j’étais professeur d’histoire, est-ce que dans ma vie B (celle qui suit mon amnésie), j’aurais la vocation d’être mécanicien ou pharmacien ?

Un environnement radicalement différent permettrait-il de refaire sa vie en partant de zéro ? Un environnement où tout serait nouveau : les personnes rencontrées, les lieux de vie, la langue parlée (si c’est à l’étranger), les professions (imaginons une ville côtière, avec des possibilités d’emploi dans le secteur de la pêche, alors que l’amnésique vivait en ville avant son amnésie).

Est-ce que mes choix de vie seraient radicalement différents en fonction de mon nouveau milieu, si ce milieu est lui-même radicalement différent ? Ou bien, au contraire, aurais-je les mêmes dispositions naturelles qui me pousseraient vers les mêmes activités, personnes, lieux de vie, choix politiques, etc. ?

Et qu’en serait-il de ma vie familiale ? Des rencontres amoureuses ? Du fait de vivre dans une maison plutôt qu’en studio ?

Et si je faisais certains nouveaux choix, et me souvenais de ma vie passée ? Et si ces deux versions de moi-même étaient en totale opposition ? Et si dans ma vie ancienne, j’étais une belle personne, et dans la nouvelle, un individu peu recommandable ?

En fait, ces distinctions n’ont peut-être pas lieu d’être. Elles sont passionnantes à explorer dans une fiction littéraire, mais elles sont très improbables dans la vie réelle. Car il apparaît qu’une amnésie n’efface pas ce qui constitue l’identité d’une personne.

Mémoire épisodique/mémoire sémantique ou les deux mémoires de l’amnésique

Il existe deux types de mémoires : la mémoire épisodique, qui correspond à c’est ce qu’on a vécu, et la mémoire sémantique, qui correspond à ce qu’on est. Or, chez l’amnésique, c’est la mémoire épisodique qui est défaillante.

Les spécialistes s’accordent à dire que la personnalité de la personne amnésique est relativement préservée. L’amnésique cherche d’ailleurs à retrouver ses souvenirs, à se raccrocher à son passé. Il souffre de ne pas pouvoir reconstituer ses souvenirs. Il ne cherche pas à se créer une identité et une vie de toutes pièces. De plus, il est relativement rare qu’il soit propulsé à des kilomètres de chez lui, comme ce fut le cas pour Edgar. L’amnésique retrouve sa famille, ses proches, baigne dans le milieu où il a toujours vécu.

En tout cas, j’adore explorer ce thème dans le roman de SF que je suis en train d’écrire. Pour un écrivain, c’est une merveilleuse dynamique de créativité. C’est comme découvrir le monde en même temps que ses personnages. Surtout lorsque c’est le personnage principal qui est amnésique.

Il y a peut-être, de surcroît, un petit côté Candide dans un personnage frappé d’amnésie, ce qui est le cas de Francis mon personnage principal d’Au-delà de l’Horizon.

Ci-dessous, une petite vidéo pour illustrer cet article

 

 

Please follow and like us:

Related posts:

Le talent est-il gage de réussite?
Au-delà de l'Horizon est disponible!
Pollution : où et comment stocker le CO2 ?

Étiquettes : , , ,
Copyright 2017. All rights reserved.

Ecrit novembre 14, 2016 par Alex dans la catégorie "Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.