Bonjour à tous en cette nouvelle année! Mes meilleurs voeux à vous, mes lecteurs (fidèles et infidèles, visiteurs épisodiques ou lecteurs assidus de ce blog).  Pour bien commencer 2018, j’ai répertorié pour vous quelques-unes des plus belles découvertes scientifiques de l’année passée. De quoi alimenter notre imaginaire et assouvir notre soif de connaissances!

Un reptile carnivore d’il y a 150 millions d’années a été découvert en Antarctique

De l’espèce des plésioraures, ce reptile carnivore marin est la plus ancienne trace de vie découverte en Antarctique.

Le reptile pourrait avoir mesuré 12 mètres, et être pourvu de quatre nageoires et d’un long cou. Pour l’instant, les recherches se poursuivent dans la zone où le reptile a été découvert.

Espace: découverte d’une planète naine

La planète V774104 est l’objet connu le plus distant de notre système, le système solaire. Il s’agit d’une planète naine située à 15,4 milliards de kilomètres du soleil.D’une largeur de 500 à 1000 kilomètres, cette planète reste mystérieuse et déterminer son orbite prendra encore un an aux scientifiques. Il subsiste des doutes pour savoir si cette planète évolue bien à l’intérieur du système solaire.

Espace: découverte d’une 9ème planète dans notre système solaire.

Ce sont des chercheurs américains qui ont découvert l’objet, baptisé « Neuvième planète ». Il s’agirait d’une planète très grosse, évoluant autour du soleil, à une distance de 4,5 milliards de kilomètres. Sa masse serait de 5000 fois celle de Pluton. Elle constitue ainsi  la troisième planète découverte dans notre système solaire depuis l’antiquité. Notons également qu’une grande partie de notre système solaire reste à explorer.

Alimentation: le gras ne vous tuera point

Côté découvertes médicales, une étude européenne a suivi l’alimentation de quelque 135 000 personnes pendant 7 ans. Bilan: la consommation de sucre augmente le risque de mourir tandis que les consommateurs de gras ont une mortalité sensiblement plus faible! Voilà qui devrait ravir les candidats à l’amaigrissement…

Médecine: pourra-t-on bientôt fabriquer du sang?

D’après les résultats d’une équipe britannique, des scientifiques auraient réussi à créer du sang en quantité illimitée,  à partir de cellules souches. Du sang fabriqué in vitro, donc. Cela représente une avancée spectaculaire, notamment pour les patients qui ont un groupe sanguin rare. Jan Frayne, de l’Université de Bristol, en Angleterre, ajoute:  « Les globules rouges cultivés présentent des avantages par rapport à ceux issus du sang des donneurs, comme par exemple un risque réduit de transmission de maladies infectieuses ».

 

Please follow and like us:

Related posts: