janvier 1

5 découvertes scientifiques majeures en 2017

Bonjour à tous en cette nouvelle année! Mes meilleurs voeux à vous, mes lecteurs (fidèles et infidèles, visiteurs épisodiques ou lecteurs assidus de ce blog).  Pour bien commencer 2018, j’ai répertorié pour vous quelques-unes des plus belles découvertes scientifiques de l’année passée. De quoi alimenter notre imaginaire et assouvir notre soif de connaissances!

Un reptile carnivore d’il y a 150 millions d’années a été découvert en Antarctique

De l’espèce des plésioraures, ce reptile carnivore marin est la plus ancienne trace de vie découverte en Antarctique.

Le reptile pourrait avoir mesuré 12 mètres, et être pourvu de quatre nageoires et d’un long cou. Pour l’instant, les recherches se poursuivent dans la zone où le reptile a été découvert.

Espace: découverte d’une planète naine

La planète V774104 est l’objet connu le plus distant de notre système, le système solaire. Il s’agit d’une planète naine située à 15,4 milliards de kilomètres du soleil.D’une largeur de 500 à 1000 kilomètres, cette planète reste mystérieuse et déterminer son orbite prendra encore un an aux scientifiques. Il subsiste des doutes pour savoir si cette planète évolue bien à l’intérieur du système solaire.

Espace: découverte d’une 9ème planète dans notre système solaire.

Ce sont des chercheurs américains qui ont découvert l’objet, baptisé « Neuvième planète ». Il s’agirait d’une planète très grosse, évoluant autour du soleil, à une distance de 4,5 milliards de kilomètres. Sa masse serait de 5000 fois celle de Pluton. Elle constitue ainsi  la troisième planète découverte dans notre système solaire depuis l’antiquité. Notons également qu’une grande partie de notre système solaire reste à explorer.

Alimentation: le gras ne vous tuera point

Côté découvertes médicales, une étude européenne a suivi l’alimentation de quelque 135 000 personnes pendant 7 ans. Bilan: la consommation de sucre augmente le risque de mourir tandis que les consommateurs de gras ont une mortalité sensiblement plus faible! Voilà qui devrait ravir les candidats à l’amaigrissement…

Médecine: pourra-t-on bientôt fabriquer du sang?

D’après les résultats d’une équipe britannique, des scientifiques auraient réussi à créer du sang en quantité illimitée,  à partir de cellules souches. Du sang fabriqué in vitro, donc. Cela représente une avancée spectaculaire, notamment pour les patients qui ont un groupe sanguin rare. Jan Frayne, de l’Université de Bristol, en Angleterre, ajoute:  « Les globules rouges cultivés présentent des avantages par rapport à ceux issus du sang des donneurs, comme par exemple un risque réduit de transmission de maladies infectieuses ».

 

Please follow and like us:
Catégorie : Uncategorized | Commenter
novembre 28

Quand la Nature laisse libre cours à son imagination…

On parle beaucoup de l’extinction de certaines espèces animales, mais saviez-vous qu’on découvre chaque année de nouvelles espèces ? Qu’on en découvre deux par heure, soit 16 000 par an ? Que le nombre d’espèces découvertes depuis le XWIIIè siècle représente près de 10 millions d’espèces ?

Alors que je travaille à mon nouveau roman, Au-delà de l’Horizon,  où quelques espèces animales créées de toutes pièces par mes soins pour les besoins du livre côtoient de mystérieux hommes-poissons, j’ai fait une petite recherche sur les animaux que les scientifiques découvrent chaque année.

Dans ce billet, je vais vous parler de quelques espèces animales intéressantes découvertes ces dernières années.

  • Le dinosaure à plumes Anzu wyliei : ce dinosaure à plume parfois comparé à une poule a vécu il y a 65 millions d’années. c’est une espèce animale haute d’1,50 m et pesait 200 à 300 kilos. Pourvu d’un cou très allongé, d’un bec dépourvu de dents et d’une crête au-dessus de la tête ce dinosaure a un faux-air d’autruche.
    le-dinosaure-a-plumes-anzu-wyliei
  • L’araignée roulante : l’araignée Cebrennus rechenbergi est une espèce d’araignée qui vit au Maroc, dans le désert. Très agile, elle est capable de faire des bonds pour fuir ses prédateurs, ce qui donne l’impression qu’elle « roule ».

laraignee-cebrennus-rechenbergi

  • La guêpe Deuteragenia ossarium est une guêpe qui protège  ses larves en bouchant l’entrée du nid avec des carcasses de fourmis mortes. Elle protège ainsi sa progéniture des parasites et autres prédateurs.deuteragenia-ossarium
  • La limace de mer lumineuse : très esthétique, l’espèce Phyllodesmium acanthorhinum présente des teintes bleues, rosées ou dorées sur son corps.
  • Autre espèce animale intéressante, L’Hyalinobatrachium dianae est une grenouille dont le ventre transparent laisse voir les organes internes. Ce curieux amphibien  mesure environ 3 cm et peuple  les forêts  du Costa-Rica.

    hyalinobatrachium-dianae

    Le Peckoltia greedoi est un poisson-chat dont la tête n’est pas sans évoquer une ressemblance avec avec un personnage de la série Star Wars (Greedo, d’où son nom!). L’espèce a été découverte au Mexique.

    peckoltia-greedoi

Ci-dessous, une petite vidéo sur les 10 espèces les plus étonnantes découvertes en 2014

Reste la question de savoir ce que la nature a prévu pour l’avenir, en matière de création de nouvelles espèces. Ce qui peut être aussi la mission de l’écrivain, surtout s’il s’essaie à la science-fiction!

Please follow and like us:
Catégorie : Uncategorized | Commenter