Le clonage humain est-il d’actualité?

Vous vous souvenez de Dolly, la première brebis clonée il y a 20 ans et décédée en 2003?

Alors que le clonage de Dolly avait déchaîné les passions et les avertissements (l’armée utiliserait le clonage pour lever des troupes, les riches se feraient cloner pour les pièces de rechange, des parents « remplaceraient » un enfant mort par son clone, etc.) il semblerait que le clonage humain soit plus que jamais d’actualité.

Le cas du clonage animal

En 2018, le clonage d’animaux existe, mais reste très limité. Le clonage agricole est utilisé en Chine et aux Etats-Unis, mais pas en Europe.

Le clonage n’est pas une technique facile. Elle fonctionnerait mieux sur certaines espèces (chats, souris) que sur d’autres (chiens, rats). La plupart des tentatives de clonage d’animaux se soldent par un échec, et il a fallu pas moins de 276 tentatives pour que les scientifiques parviennent à cloner Dolly.

De plus, ce n’est pas une entreprise rentable, avec des retombées commerciales intéressantes. Certes, on peut cloner un chien, un cheval, des animaux domestiques. Mais la demande demeure peu élevée.

La plupart des experts scientifiques pensent que les tentatives de clonage humain entraîneront des taux d’échec encore plus élevés.

 Le clonage humain

Le clonage humain, quant à lui, est en passe de réussir scientifiquement, même s’il pose de nombreux problèmes, notamment scientifiques.

Alors que la plupart des partisans du clonage veulent créer des embryons clonés pour la recherche sur les cellules souches embryonnaires (et s’opposent à la création de clones qui seraient implantés et menés à terme), d’autres se précipitent pour produire le premier bébé humain cloné au monde. Ils sont enthousiastes à l’idée de poursuivre un tel exploit malgré les graves problèmes génétiques rencontrés lors du clonage d’animaux.

Au milieu de l’année 2000, des scientifiques ont annoncé qu’ils s’apprêtaient, dans les prochains mois, à implanter des embryons humains clonés chez les femmes. Ils semblaient faire peu de cas des risques connus pour la mère et de la probabilité importante de créer des malformations congénitales graves.

Plus récemment, deux macaques ont été clonés en Chine par un grand laboratoire, avec la même méthode employée pour créer Dolly.  Cette méthode est utilisée avec succès depuis 20 ans, et elle a permis de cloner 22 espèces animales. Mais avec le clonage des  primates, l’espèce la plus proche de l’homme, on ouvre les portes au clonage humain.

Par ailleurs, des chercheurs auraient réussi à cloner un embryon humain, dans le but  d’extraire des cellules souches. Ce type de cellules seraient utilisées pour guérir des maladies telles que le diabète, la maladie de Parkinson et la paralysie provoquée par une lésion de la moelle épinière.

Au vu de toutes ces données, beaucoup de scientifiques considèrent que le clonage humain est désormais en passe de réussir.

Se pose dorénavant la question de l’éthique.

Pour découvrir d’autres écrits de l’auteure et obtenir des informations exclusives, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter ICI. Vous recevrez une nouvelle gratuite. Enfin, si vous souhaitez partir pour une aventure au plus long cours, vous pouvez télécharger Au-delà de l’Horizon en cliquant sur ce lien.

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

CommentLuv badge