L’ambition, une force de vie

L’ambition… un mot qui résume bien les héros de romans. Un mot qui fait et défait des carrières, qui influence le compte en banque et qui crée des Balzac.

Et qui n’a rien à voir avec l’âge. Il existe des jeunes effrayés à l’idée de prendre leur vie en main et des septuagénaires en train de monter leur énième entreprise.

Cette notion est au coeur de l’écriture et de la création de personnages. Elle m’a animée lors de la création de Francis Cazenave et de son fils Antoine, elle m’a aidée à camper des personnages hauts en couleur et poussés par une farouche envie d’aller au bout de leur quête.

Elle crée des personnages bien vivants, mémorables. Elle permet à l’histoire de  commencer, de prendre de l’amplitude et d’aller à son terme inéluctable.

Elle m’évoque ce brin d’herbe qui pousse entre les pavés des villes, et que rien n’arrête. Elle est une force de la nature.Elle est la vie elle-même.

Loin de l’image de l’homme aux dents qui rayent le parquet, l’ambition peut être une volonté de se prouver quelque chose à soi-même. Un sportif qui dépasse son meilleur score, un guerrier qui vainc l’ennemi, un musicien qui répète des heures durant pour livrer sa meilleure performance. Un étudiant qui prépare un concours et qui se souviendra des années plus tard de ces heures passées à apprendre,  à se former l’esprit, à acquérir des méthodes de travail et une culture qu’il n’aura plus le temps d’explorer avec autant de passion.

Un Balzac qui travaille quinze heures par jour et qui nous lègue les plus belles pages de la littérature française.

L’ambition est démesure, certes, mais elle permet la réalisation de soi, l’épanouissement. C’est grâce à elle qu’il est possible de vivre ses rêves, de donner du sens à son existence, de découvrir ses valeurs et leur donner forme. Elle façonne l’avenir. Elle s’appuie sur une vision, qu’elle transforme en projets, puis en actes. L’ambitieux est résolument tourné vers l’action et se nourrit d’une vision.

Pour l’écrivain, elle est essentielle. Le cheminement pour aller au bout d’une histoire ne se fait pas sans passion ni ambition. Ecrire et entreprendre une carrière dans l’écriture exigent de la ténacité et une discipline exceptionnelles. Sans un minimum d’ambition, l’apprenti écrivain abandonnera en chemin. (Pour ceux qui cherchent la motivation pour écrire ou qui l’auraient perdue en cours de route, je vous suggère de vous rendre sur le blog passion d’écrire)

Et vous, cher lecteur, quelles sont vos ambitions? Aimez-vous les personnages de romans portés par une ambition forte? Etes-vous attiré par les personnes qui rayonnent d’ambition?

 

 

 

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

CommentLuv badge