septembre 25

Seven Sisters, un film de SF efficace mâtiné de thriller

Je suis allée un peu au ciné ces derniers temps, et parmi les films qui ont retenu mon attention, il y a eu 7 Sisters, un film sorti le 30 août 2017 de Tommy Wirkola. Les principaux acteurs sont Noomi Rapace, une actrice que j’avais déjà pu apprécier dans d’autres films, ainsi que Glenn Close et Willem Dafoe.

Mais d’abord, voyons de quoi parle Seven Sisters

2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman (Glenn Close). Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman (Willem Dafoe) décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman (Noomi Rapace). Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement…

Ce que je pense de Seven Sisters

Je vous préviens tout de suite, à force d’écrire et de visionner de la fiction, j’ai la (fâcheuse?) tendance à anticiper le déroulement voire la fin des films. Sauf que là… Je suis restée bluffée! L’intrigue est tout simplement géniale, la fin surprenante. Amateurs de thrillers efficaces, ce film est résolument pour vous.

Ce que vous trouverez dans Seven Sisters

Tout d’abord, de l’action. Les scènes d’action sont nombreuses et bien rythmées, la tension permanente et le rythme très soutenu.

Les acteurs ne sont pas si nombreux, car Noomi Rapace joue chacune des 7 soeurs, du coup on apprécie sa vaste palette de jeu. Elle sait incarner chacune des soeurs, car si elles sont identiques, elles ont chacune leur personnalité. Un joli numéro d’acteur, donc.

Il s’agit d’un film d’anticipation à petit budget, mais les décors et l’atmosphère de cette Terre surpeuplée sont très crédibles et bien rendus, portés par la musique efficace de Christian Wibe (qui a signé aussi Dead Snow 1 et 2).

La thématique des personnalités partagée est intéressante et constitue le nerf du film. A mon sens pas assez exploitées, ce qui est dommage. Le film pêche par un trop grand mélange des genres (SF, action/ thriller,psycho, politique) au bout du compte, ce qui le rend un peu superficiel (même la petite romance de rigueur n’a pas été oubliée).

Un film efficace donc, malgré ses défauts, qui constitue un bon divertissement pour adulte (à déconseiller aux moins de 12 ans).

 

 

 

 

Please follow and like us:

Related posts:

Et si vous aviez un corps tout neuf?
Ozon: L'amant double
Wulu, un film engagé sur le trafic de cocaïne

Étiquettes : , , ,
Copyright 2017. All rights reserved.

Ecrit septembre 25, 2017 par Alex dans la catégorie "Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.