août 5

Faut-il arrêter de consommer du saumon ?

 

Tout le monde est d’accord pour dire que le saumon est un poisson de choix, autant pour son goût inimitable que pour ses bienfaits en matière de santé. Les nutritionnistes insistent encore et toujours sur la nécessité de consommer du poisson deux fois par semaine, et à plus forte raison des poissons gras  tels que le saumon, le maquereau, le thon et la sardine : riche en omégas 3, en minéraux et en vitamine D, ces poissons auraient la capacité de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires.

Alors que je faisais des recherches pour mon dernier roman, j’ai appris qu’il existe beaucoup de poissons naturellement toxiques pour l’être humain -l’un de mes personnages est d’ailleurs victime d’une ciguatera, une intoxication alimentaire causée par certains poissons prédateurs en raison d’une algue présente dans les récifs coralliens. D’accord, jusque-là c’est assez simple: il suffit de connaître les espèces et de ne pas en consommer.

Mais ce que j’ai découvert sur le saumon, et en particulier le saumon d’élevage, m’a fait froid dans le dos.

Le saumon d’élevage, attention danger!

Nous autres êtres humains sommes très friands de produits de la mer.  Ce qui entraîne forcément une pénurie. Aujourd’hui, manger du saumon sauvage est presque un luxe! Pour pallier ce déficit, l‘aquaculture est devenue une pratique courante, partout sur la planète. La Norvège, le Royaume-Uni, le Canada sont des gros producteurs de saumons d’élevage (ils assurent ainsi 93 % de la production mondiale de ce précieux poisson).

Malheureusement, l’élevage intensif du saumon se fait au détriment de la santé de l’animal (donc de la nôtre). Le saumon d’élevage contient des pesticides, des antibiotiques, des POP (Polluants Organiques Persistants), et des dioxines ce qui en fait l’aliment le plus toxique dans le monde!

L’impact environnemental de l’élevage de  saumon n’est pas à négliger non plus et nous assistons à une véritable pollution des mers et des océans en raison de cette pratique.

A noter : en Norvège les éleveurs assurent ne plus utiliser d’antibiotiques (ce qui est déjà pas mal puisque ce pays, avec ses 1,2 millions de tonnes de saumon par an est le premier fournisseur de la France!)

Pourtant les risques sur la santé sont bien réels.

Les effets sur la santé de la consommation de saumon d’élevage

Une étude récente révèle que la consommation régulière de saumon d’élevage entrainerait des risques accrus de développer un cancer et un diabète de type 2. Il provoquerait également des maladies telles que l’autisme, et serait un frein au développement du cerveau et du QI. Les enfants, les adolescents et les femmes enceintes sont les personnes les plus sensibles à ces risques.

Un autre effet délétère de l’élevage du saumon concerne les oméga 3. Bien que le saumon en contienne de manière significative, le saumon d’élevage voit sa teneur en oméga 3 fondre comme neige au soleil en raison du changement d’alimentation.

Je ne sais pas, moi, mais quand je lis cela je ne vois plus trop de bonnes raisons de consommer du saumon d’élevage. En ce qui me concerne, je préfère payer plus cher et ne pas être malade. Mais c’est vous qui voyez. Si malgré tout vous êtes toujours tenté, pensez à bien retirer la peau de votre poisson. Vous limiterez ainsi l’ingestion de dioxines.

XXX

Si vous avez aimé cet article, alors vous aimerez peut-être lire le livre du même auteur,  Au-delà de l’Horizon. 

Vous trouverez ICI des avis de lecteurs enthousiasmés d’avoir suivi les aventures de Francis et Mina.

 

 

 

Please follow and like us:

Étiquettes : , ,
Copyright 2017. All rights reserved.

Ecrit août 5, 2018 par Alex dans la catégorie "Au-delà de l'Horizon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.